Les collectivités

Les communes

En 2015, la Vendée comportait 282 communes.

Depuis 2015, le mouvement de fusion de communes s’est poursuivi : 15 communes nouvelles sont nées de la fusion de plusieurs communes.

La Vendée compte depuis le 1er janvier 2019, 258 communes.

La création de communes nouvelles depuis le 1er janvier 2016 :

  • Essarts en Bocage regroupant Les Essarts, L’Oie, Boulogne, Ste Florence (chef-lieu : Les Essarts)
  • Doix lès Fontaines regroupant Doix et Fontaines (Chef-lieu : Doix)
  • Mouilleron-Saint-Germain regroupant Mouilleron en Pareds et St Germain l’Aiguiller (chef-lieu : Mouilleron en Pareds)
  • Bellevigny regroupant Belleville sur Vie et Saligny (chef-lieu : Belleville sur Vie)
  • Sèvremont regroupant Les Chatelliers-Chateaumur, La Pommeraie sur Sèvre, St Michel Mont Mercure et La Flocellière (chef-lieu : La Flocellière)
  • Rives de l’Yon regroupant St Florent des Bois et Chaillé sous les Ormeaux (chef-lieu : St Florent des bois)
  • Montréverd regroupant Mormaison, St André Treize voies et St Sulpice le Verdon (chef-lieu : St André Treize Voies)
  • Aubigny-Les Clouzeaux regroupant Aubigny et Les Clouzeaux (chef-lieu : Aubigny)

Communes nouvelles depuis le 1er janvier 2017 :

  • Auchay-sur-Vendée regroupant Auzay et Chaix (Chef-lieu Auzay)
  • Les Achards regroupant La Chapelle- Achard et La Mothe-Achard (Chef-lieu La Mothe Achard)

Communes nouvelles au le 1er janvier 2019 :

  • Montaigu-Vendée regroupant Boufféré, La Guyonnière, Montaigu, Saint-Georges-de-Montaigu et Saint-Hilaire-de- Loulay
  • Les Sables-d'Olonne regroupant les Sables-d'Olonne, Olonne-sur-Mer et Château-d'Olonne
  • Les Velluire-sur-Vendée regroupant Velluire et le Poiré-sur-Velluire
  • Rives-d'Autise regroupant Nieull-sur-l'Autise et Oulmes
  • Chanverrie regroupant Chambretaud et La Verrie

Carte des communes nouvelles

Les cantons

Depuis la création du Département en 1790, le découpage cantonal de la Vendée a subi plusieurs changements notables. Le nombre de cantons est passé successivement de 58 en 1790 à 29 en 1801, 30 en 1805, 31 en 1973 et 17 en 2015.

Dans la poursuite de la réforme territoriale engagée en 2010, l'Assemblée nationale adopte définitivement le 17 avril 2013 la réforme du mode de scrutin pour les élections départementales destinée à garantir la parité hommes/femmes. Les premières élections des conseils départementaux, appelées « élections départementales », anciennement « élections cantonales », se sont déroulées en mars 2015. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation des Conseils généraux, deux membres de sexe différent pour 6 ans, qui se présentent en binôme de candidats.

Cette loi impose un redécoupage des cantons selon des critères démographiques, et leur nombre est réduit de moitié 

Les critères du remodelage cantonal sont les suivants :

  • le territoire de chaque canton doit être défini sur des bases essentiellement démographiques ;
  • le territoire de chaque canton doit être continu ;
  • les communes de moins de 3 500 habitants sont entièrement comprises dans le même canton.

Depuis mars 2015, il existe 17 cantons en Vendée :

  1. canton d’Aizenay ;
  2. canton de Challans ;
  3. canton de Chantonnay ;
  4. canton de La Châtaigneraie ;
  5. canton de Fontenay-le-Comte ;
  6. canton des Herbiers ;
  7. canton de L’Île-d’Yeu ;
  8. canton de Luçon ;
  9. canton de Mareuil-sur-Lay-Dissais ;
  10. canton de Montaigu ;
  11. canton de Mortagne-sur-Sèvre ;
  12. canton de La Roche-sur-Yon-1 ;
  13. canton de La Roche-sur-Yon-2 ;
  14. canton des Sables-d’Olonne ;
  15. canton de Saint-Hilaire-de-Riez ;
  16. canton de Saint-Jean-de-Monts ;
  17. canton de Talmont-Saint-Hilaire.

Les intercommunalités

La loi du 7 août 2015 relative à la nouvelle organisation territoriale de la République (Loi NOTRe) a impulsé une réorganisation des établissements intercommunaux à fiscalité propre (EPCI) en instaurant notamment le seuil minimum de population à 15 000 habitants.

Le nouveau Schéma Départemental de Coopération Intercommunale approuvé au mois de mars 2016 a pris effet au 1er janvier 2017. 

La carte intercommunale a été profondément modifiée impliquant la fusion de nombreuses Communautés de Communes.

La Vendée compte désormais 17 Communautés de Communes et 2 Communautés d’Agglomération, contre 29 en 2016.

Chiffres clés

258
Communes en 2019
267
Communes en 2017
17
Communautés de Communes
2
Communautés d'Agglomération
15
Communes nouvelles
17
Cantons

Définitions :

Le canton : circonscription servant de cadre à l’élection des conseils départementaux, anciennement conseils généraux, définie par la loi du 17 mai 2013.

La communauté de communes : établissement public de coopération intercommunale regroupant plusieurs communes d'un seul tenant et sans enclave. Elle a pour objet d'associer des communes au sein d'un espace de solidarité en vue de l'élaboration d'un projet commun de développement et d'aménagement de l'espace.

La communauté d'agglomération :  établissement public de coopération intercommunale  regroupant plusieurs communes formant, à la date de sa création, un ensemble de plus de 50 000 habitants d'un seul tenant et sans enclave autour d'une ou plusieurs communes centre de plus de 15 000 habitants. Ces communes s'associent au sein d'un espace de solidarité, en vue d'élaborer et conduire ensemble un projet commun de développement urbain et d'aménagement de leur territoire. La communauté d'agglomération a été créée par la loi relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale du 12 juillet 1999.