La protection des espaces naturels

Les outils de protection des milieux naturels

Un espace protégé est « un espace géographique clairement défini, reconnu, consacré et géré, par tout moyen efficace, juridique ou autre, afin d’assurer à long terme la conservation de la nature ainsi que les services écosystémiques et les valeurs culturelles qui lui sont associés ».

La désignation d’espaces naturels protégés est une composante majeure des stratégies de protection et de gestion du patrimoine naturel. A ce titre, il existe en France différents outils de protection dont la diversité reflète la multiplicité des acteurs, des objectifs et des types de gestion.

Les zones de protection du patrimoine naturel

La Vendée dispose de nombreux espaces naturels bénéficiant d’une protection réglementaire, partenariale ou foncière.

Les espaces naturels sensibles

Les espaces naturels sensibles des départements ont été créés par l’article 12 de la loi n°85-729 du 18 juillet 1985, donnant la compétence aux Départements pour préserver ses espaces naturels. Cette politique peut être déclinée au sein d’un schéma départemental des espaces naturels sensibles pour cadrer les choix et moyens d’intervention du Département.

La protection réglementaire

Les espaces protégés par voie réglementaire ont un statut de protection fort. Ils sont créés par des arrêtés ministériels, par délibération du Conseil Régional et/ou par arrêtés préfectoraux.

En Vendée, on compte :

  • 4 Réserves Naturelles Nationales (RNN) sur 3 012,74 ha : le marais communal de Saint-Denis du Payré, le marais de Müllembourg, la baie de l’Aiguillon et la casse de la Belle Henriette.
  • 4Réserves Naturelles Régionales (RNR)sur 637,99 ha : le marais de la Vacherie, le polder de Sébastopol, la ferme de Choisy et le marais communal du Poiré-sur-Velluire.
  • 8 arrêtés préfectoraux de protection de biotope (APB)sur 84,85 ha
  • 15 sites inscrits sur 4 121 ha et 18 sites classés sur 24 889 ha

La gestion partenariale

En Vendée, on compte :

  • Des espaces NATURA 2 000  sur 338 646 ha, avec 8 sites d’importance communautaire (ZIC) en zone spéciale de conservation (ZSC) et 8 zones de protection spéciale (ZPS).
  • 1 Grand Site de France avec le Marais Poitevin, et un deuxième site en projet : le Havre du Payré.
  • 1 site d’intérêt national et patrimonial dans l’attente d’un classement Patrimoine mondial de l’UNESCO avec le passage du Gois.
  • 1 parc naturel régional  avec le Parc du Marais Poitevin
  • 1 parc naturel marin avec l’estuaire de la Gironde et de la mer des perthis, déclinaison en mer des parcs naturels régionaux, en charge de la préservation de la biodiversité marine et estuarienne.

Les outils de connaissances à l’appui pour la mise en protection

La mise en protection d’un espace est justifiée par la présence d’enjeux écologiques spécifiques (par exemple la présence d’habitats naturels ou espèces considérées d’intérêt patrimonial ou sous statut de protection). Parmi les inventaires naturalistes les plus couramment utilisés, nous pouvons citer les ZNIEFF (Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique) ou les ZICO (Zone d’Importance pour la Conservation des Oiseaux).

Chiffres clés

4
Réserves naturelles nationales sur 3 013 ha
4
réserves naturelles régionales sur 638 ha
8
arrêtés préfectoraux de protection de biotope
1
parc naturel régional sur 43 communes vendéennes
18
sites classés sur 23 362 ha
15
sites inscrits sur 4 121 ha
1
Grand Site de France
8 sites
350 ha acquis par le Conservatoire du Littoral