Parc de logements

Une croissance soutenue du parc de logements

En 2016, le département de la Vendée compte 417 192 logements.

La répartition des logements est diffuse sur le territoire, avec une densité moyenne de 62,1 logements par km². Toutefois, une part importante des logements se concentre dans les zones tendues, à savoir sur la façade littorale, et dans l’agglomération de la Roche sur Yon.

Composé de résidences principales, de logements vacants et de résidences secondaires, le parc total de logements en Vendée est en constante augmentation, avec un taux de croissance annuel moyen de 1,3 % entre 2011 et 2016.

Les résidences principales représentent 70,4 % du parc total, soit 293  737 logements occupés par les 670 597 habitants du territoire.

Les résidences secondaires, comptabilisent 101 374 logements, avec un taux de 24,3 %, la Vendée se classe au 12ième rang des départements de France métropolitaine. Fortement présente sur la façade littorale, la proportion des logements déclarés en résidences secondaires peut atteindre plus de 50 % du parc de logements dans certaines communes du littoral.

Enfin, le nombre de logements vacants, certes en légère augmentation reste quant à lui relativement faible en Vendée, avec un taux de 5,3 %, il est très en dessous de la moyenne régionale (6,6%) et nationale (8,1 %).

Les résidences principales sont composées principalement de 4 et 5 pièces (28,5 % et 45,7 %), et l’âge moyen du parc de logements est relativement récent, avec environ 20 % des logements de moins de 10 ans, mais ces notions restent très variables selon les territoires.

Une proportion importante de propriétaires occupants

Le parc de logements vendéen est caractérisé par la présence d’une proportion élevée de résidences principales occupées par leur propriétaire.

Depuis plusieurs années, la Vendée affiche le taux de propriétaire occupant le plus élevé de France métropolitaine, à savoir 72,1 %, contre 64,3 % pour la moyenne régionale et 57,6 % pour la moyenne nationale.

Près de 3 ménages vendéens sur 4 sont ainsi propriétaires de leur habitation, qui le plus souvent est une maison. En effet, la Vendée, à dominante rurale, occupe le 4ème rang national avec un taux atteignant 83,6 % d’habitat individuel (71,4 % en Pays de la Loire et 55,9 % en France métropolitaine). Et même si le logement collectif représente plus du quart des logements dans l’agglomération de La Roche-sur-Yon ou des Olonnes, cette proportion reste faible pour des aires urbaines.

Chiffres clés

417 192
logements
62,1
logements par km²
211 906
propriétaires occupants (72,1 %)
293 737
résidences principales (70,4 %)
101 374
résidences secondaires et logements occasionnels (24,3 %)
22 080
logements vacants (5,3%)

Définitions :

Résidence principale : Logement occupé de façon habituelle et à titre principal par une ou plusieurs personnes qui constituent un ménage. Il y a ainsi égalité entre le nombre de résidences principales et le nombre de ménages.

Résidence secondaire et logement occasionnel : Logement utilisé pour les week-ends, les loisirs ou les vacances. Les logements meublés loués (ou à louer) pour des séjours touristiques sont également classés en résidences secondaires. Les logements occasionnels sont des logements utilisés une partie de l’année pour des raisons professionnelles. La distinction entre logements occasionnels et résidences secondaires est parfois difficile à établir, c'est pourquoi, les deux catégories sont souvent regroupées.

Logement vacant : Logement inoccupé se trouvant dans l'un des cas suivants :
- proposé à la vente, à la location ;
- déjà attribué à un acheteur ou un locataire et en attente d'occupation;
- en attente de règlement de succession ;
- conservé par un employeur pour un usage futur au profit d'un de ses employés ;
- gardé vacant et sans affectation précise par le propriétaire (exemple un logement très vétuste...).

Statut d'occupation du logement : Définit les situations juridiques des ménages concernant l'occupation de leur résidence principale. On distingue trois statuts principaux :
- le statut de propriétaire s'applique aux ménages propriétaires, copropriétaires et accédant à la propriété;
- le statut de locataire ou sous-locataire s'applique aux ménages acquittant un loyer, quel que soit le type de logement qu'ils occupent (logement loué vide ou loué meublé, chambre d'hôtel s'il s'agit de la résidence principale du ménage) ;
- le statut de logé gratuitement s'applique aux ménages qui ne sont pas propriétaires de leur logement et qui ne paient pas de loyer (exemple : personnes logées gratuitement chez des parents, des amis, leur employeur, ...).