Marché de l'habitat

Une récente reprise de la construction neuve

Le département de la Vendée bénéficie d’un rythme de construction relativement soutenu depuis des années, dû à sa forte attractivité. Néanmoins, l’évolution du nombre de permis de construire a connu une chute au moment de la crise économique de 2008 -2009.

En 2016, 3 882 logements ont été mis en chantier, soit 22 % de plus qu’en 2015. Après plusieurs années consécutives de baisse, le volume de nouvelles constructions repart à la hausse en 2016, et 2017 amorce la même tendance. En effet, les autorisations délivrées au 1er janvier 2017 (4 600) sont en progression (4 200 en 2014).

En 2015, la production est constituée essentiellement de logements individuels avec 81 % d’individuels et plus précisément 72 % d’individuels pur. Les logements collectifs représentent 19 % des logements commencés.

La construction neuve s’établit à 79,76 logements commencés pour 1 000 habitants, l'indice de la construction neuve, est de l'ordre de 74,5 à l'échelle régionale.

En 2016, 36 % des logements autorisés ont fait l’objet d’un Prêt à Taux Zéro (PTZ), la part des primo-accédant est donc significative dans la construction neuve.

En terme de volume, la Vendée se classe en 2ème position à l’échelle nationale avec 74,5 PTZ distribués pour 10 000 ménages.

Un marché immobilier dynamique mais très contrasté

Comme pour la construction neuve, les transactions immobilières connaissent des fluctuations importantes depuis la crise économique de 2008 – 2009.

Cependant, sur la période actuelle, en Vendée, on note une augmentation des transactions immobilières de 9 % sur un an. En 2016, 11 079 transactions immobilières ont été enregistrées (10 160 en 2015), soit environ 1 000 ventes par mois, dont 81 % de maisons et 18 % d'appartements.

En termes de coûts, le niveau des prix immobiliers des maisons et appartements varie très fortement au regard de leur localisation, les prix de vente médian des maisons pouvant passer du simple à l’Est du département (75 000 €) au triple sur la façade littorale (215 000 €). A l’échelle du département, le prix médian d’une maison est établit à 150 000 € en 2016, à titre de comparaison il était de 137 000 € en 2009.

Chiffres clés

5 281
logements commencés
3 354
logements individuels purs commencés
11 079
transactions immobilières annuelle
150 000 €
prix médian des maisons anciennes vendues
2 027 € / m²
prix médian des appartements anciens vendus

Définitions :

SITADEL : Système d’Information et de Traitement Automatisé des Données Elémentaires sur les Logements et les locaux. Cette base de données issue du ministère recense l’ensemble des opérations de construction à usage d’habitation (logement) et à usage non résidentiel (locaux) soumises à la procédure d’instruction du permis de construire.

Logements autorisés : Une construction est autorisée si un avis favorable a été accordé, après instruction, suite à la demande de permis de construire déposée par le pétitionnaire. Le nombre de logements autorisés est donc égal au nombre de permis de construire portant sur un logement et ayant reçu une autorisation.

Logements commencés ou mis en chantier : Une construction n’est considérée commencée dans SITADEL qu’après réception de la déclaration d’ouverture de chantier (DOC) envoyée par le pétitionnaire. 

Logement individuel : Construction ne comprennant qu’un seul logement (autrement dit, une maison). On en distingue deux types :
- les logements individuels purs, ayant fait l’objet d’un permis de construire relatif à un seul logement,
- les logements individuels groupés, ayant fait l’objet d’un permis de construire groupé relatif à la construction de plusieurs logements individuels (par exemple, un lotissement), ou à la construction de logements individuels associés à des logements collectifs ou des locaux non résidentiels.

Logement collectif : Logement faisant partie d’un bâtiment d’au moins deux logements dont certains ne disposent pas d’un accès privatif.

PTZ : Le prêt à taux zéro (PTZ) est un prêt aidé par l’État qui permet d'aider les ménages à acheter leur première résidence principale (ou non propriétaire au cours des 2 dernières années), sous conditions de ressources. Le montant du PTZ dépend de la zone où est acheté le logement. Le prêt ne peut financer qu'une partie de l'achat, et doit être complété par un ou plusieurs prêts et éventuellement un apport personnel. Le logement doit être neuf ou ancien avec des travaux.

DVF : Demandes de valeurs foncières. Les données DVF, issues de la DGFiP, recensent l'ensemble des mutations immobilières et foncières à titre onéreux publiées dans les services de la publicité foncière.